Midori Days.

Le manga étant dans sa phase exponentielle, il est difficile de faire quelque-chose d'original et de prenant en même temps. Alors, combiner du romantisme, du délire et du shonen, avec une touche de fan-service non négligeable, cela risque de donner un scénario instable au possible. Mais, Midori Days fait une petite incursion pas piquée des vers...

MA VIE DE MERDE

Salut, mon nom est Seiji Sawamura, et je suis un lycéen de 17 ans. Je vis seul dans un appartement coquet de la banlieue, et ma vie d'étudiant est plutôt mouvementée. D'abord, ma soeur aînée vient souvent me rendre visite avec sa bande de bras cassés, pour se saouler et me piquer le peu d'argent que mes parents daignent m'envoyer de leur pays étranger (ils ne travaillent pas au Japon). Mais, je dois dire que je suis doué à l'école...malheureusement pas pour les études...

Blog de masahiko666jv : Orques et Byakhee., Midori Days.

Midori et Seiji.

Car mon surnom est "le chien enragé". Très fort pour me battre, et mes nombreux ennemis craignant ma main droite surpuissante, j'ai également une sorte de malédiction qui me colle à la peau depuis ma plus tendre enfance. En effet, mon rêve le plus cher est d'avoir une petite amie, tendre et gentille, même moche, je m'en fous... Bien sûr, ma réputation me précède, et toutes les filles du lycée et des établissements voisins me connaissent comme étant un loubard et ne m'intéressant qu'aux rixes entre bandes. Je me prend donc rateaux sur rateaux, et ma vie estudiantine me paraît monotone et morne à souhait.

Mais ce qu'il m'arrive dorénavant est totalement délirant. Revenant chez moi, me lamentant une énième fois sur mon sort, et après avoir libéré mon meilleur (et seul) ami des griffes de quelques punks insignifiants, me voila en train de me maudire en implorant le ciel de me procurer une petite amie, n'importe qui... Et la voila, la belle et charmante Midori, toujours de bonne humeur, toujours le sourire aux lèvres, toujours prête à me donner un coup de main... De quoi pourrais-je me plaindre maintenant ? En fait, elle fait partie intégrante de mon corps, et remplace ma main droite. Oui, ma main droite est une poupée miniature vivante, ce qui de plus, me prive de ma fameuse technique de combat.

ET C'EST LE DRAME

Alors, fini les bagarres pour moi. Quelque-part, cela ne me dérange pas outre mesure, mais tous les loubards du coin ne l'entendent pas de la même oreilles. Ils décident donc de me rendre une petite visite à l'entrée de mon lycée, et osent s'en prendre à ma voisine de classe, Ayase. Plutôt farouche, cette jeune et jolie féministe ne me porte pas vraiment dans son coeur, et je le lui rend bien. Mais là, il s'agit de la sauver, alors je n'hésite pas une seconde, et me lance dans la bagarre instantanément. Depuis ce jour, Ayase se comporte de façon bizarre. Elle se rapproche de moi, rougit dès lors que je me pointe dans le coin, et prend ma défense malgré elle...Bizarre je vous dis...

Blog de masahiko666jv : Orques et Byakhee., Midori Days.

Malgré son côté sainte-nitouche et son caractère difficile, Ayase est jolie et sympathique.

Pour couronner le tout, et histoire de me mettre encore plus mal à l'aise, Midori m'avoue être folle amoureuse de moi, et qu'elle me guettait tous les jours auparavant. Car, malgré sa présence au bout de mon bras, Midori dispose d'un vrai corps qui, dans sa chambre, est étendu dans son lit, sans vie apparente. En fait, elle dort profondément, prisonnière d'un coma ravisseur et tyrannique. J'ai bien essayé d'aller la voir, mais un quiproquo très osé m'a fait me mettre à la porte de la villa. En plus, je n'ai pas de chance. Surtout que ma soeur, toujours prête à me mettre dans l'embarras, à découvert notre secret et ne perd jamais une occasion pour nous confondre.

Et pour parfaire ce tableau de malédiction, c'est à ce moment que toutes les filles du lycée commence à s'intéresser à moi, trouvant soudainement que j'ai un certain charme et que mon coeur est pure. Pire, elles me trouvent gentil...mais je suis le chien fou... Et maintenant que je commence à m'habituer à Midori et que je ressens les premiers émois amoureux envers cette poupée gigotante, quelques camarades de classe me surprennent dans des magasins de poupées (il faut que je l'habille ma petite Midori), et me prennent pour un geek, tout comme eux.

ET UN ANIME EN SUS

Ce manga, plutôt original, comporte des graphismes assez moyens, mais tout de même propres pour l'époque. Les personnages sont anguleux, les décors un peu vides, mais on arrive facilement à comprendre les situations, pourtant assez compliquées. Le scénario allambiqué dessert des personnages au charisme assez fort, et on se prend d'amitié avec Seiji et Midori facilement.

Blog de masahiko666jv : Orques et Byakhee., Midori Days.

Certains camarades de Seiji n'auront de cessede se disputer Midori/poupée.

Adapté en animé, avec treize épisodes, l'histoire est bien retranscrite et assez fidèle. On y découvre quelques feintes scénaristiques, avec des petits passages qui diffèrent avec le manga original (la fin bien plus suggestive, par exemple), mais surtout un fan-service préservé, ce dernier étant souvent édulcoré en passant au dessin-animé. Car oui, on y voit pas mal de poitrines féminines dénudées, appartenant à des adultes, mais aussi à des adolescentes. Et là, cela peut être un peu dérangeant pour les occidentaux (bien que pour les japonais, cela n'est pas un problème, c'est même une chose normale). Alors, imaginez lorsque l'on voit Midori nue, sous sa forme poupée...un peu pervers non ?

Sinon, le graphisme de l'animé est correct, sans casser des briques non plus (ça, c'est le boulot de Seiji). La traduction française est excellente, avec un soucis de synchronisation labiale parfaitement maîtrisé. Si vous aimez les histoires romantiques et bien délirantes en même temps, avec un peu d'action et pas mal de fan-service, Midori Days est une bonne alternative, certes classique, mais jubilante, de par ses personnages simples mais charismatiques.

Blog de masahiko666jv : Orques et Byakhee., Midori Days.

Il y a pas mal de fan-service. Là, je préfère montrer une image soft, mais les yeux de Seiji en disent long quant à la vision précédente...


Nom : Midori Days.

Nom original : Midori no hibi.

Genre : romantisme, comédie, action.

Mangaka : Kazurou Inoue.

Volumes : 8 (série terminée).

OAV : 13.

Edition française : Kurokawa.

Prix : 6.50 € par volume (soit 52 euros pour la série complète).

mercredi 27 février 2013 08:06 , dans Bonne lecture...



1 Fan

2 commentaire(s)

  • letichat mar. 05 mars 2013 13:42
    bonjour mon cher ami,
    il est vrai qu'en m'inspirant de mon image, plus j'écrivais et plus je me suis dit que ça ressemblait à midori days,
    en passant, j'ai adoré l'anime, si tu as d'autres sugestions sur des mangas n'hésite pas
    grosses bises
    amicalement
  • letichat mer. 27 févr. 2013 11:42
    bonjour mon cher ami,
    en lisant ton post, ça me donne envie de mater les oav de ce manga qui a l'air super marrant.
    merci pour ce manga que tu nous proposes
    grosses bises
    amicalement


Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.91.125.72) pour vous identifier.     



fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à masahiko666jv

Vous devez être connecté pour ajouter masahiko666jv à vos amis

 
Créer un blog